Le Président du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), le colonel Mamadi Doumbouya, s’est prononcé samedi soir sur la durée de la transition en Guinée. Au lendemain de la présentation du rapport provisoire des Assises nationales qui avaient proposé une transition d’une durée de 18 à 52 mois, l’homme fort de la Guinée s’est, dans une adresse à la nation, prononcé sur la question : 39 mois ! Voilà la durée que le colonel Doumbouya souhaite pour la transition qu’il dirige.

Et ce n’est pas sans justification : «Je ne décide pas seul, j’agis avec tout le monde. C’est pourquoi, il y a eu successivement, les journées nationales de concertation, les assises nationales et maintenant le cadre de concertation et de dialogue, qui viennent de rendre leurs conclusions provisoires», a d’abord lancé le chef de l’État guinéen. Avant de poursuivre : «C’est le lieu pour moi de remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de ces différents travaux. Chaque Guinéen a droit à la parole, l’avis de tout le monde compte. C’est la volonté de la majorité qui tranche les contradictions. Il ressort une proposition médiane d’une durée consensuelle de la transition de 39 mois».

L’étape suivante, c’est l’examen de cette proposition par le Conseil national de transition (CNT), organe tenant lieu de Parlement de transition. Il y a peu de chance que le CNT ait une position différente de celle du CNRD. Un nouveau pavé vient d’être lancé dans la marre de la CEDEAO dont la réaction est fortement attendue. Après avoir donné l’ultimatum du 25 avril 2022 au régime de Mamadi Doumbouya pour définir un calendrier électoral au risque d’étendre les sanctions économiques contre la Guinée, l’organisation régionale avait relâché la pression en accédant à la requête des autorités guinéennes de leur accorder un délai supplémentaire. Mais à l’arrivée, la durée proposée par la junte militaire guinéenne va au-delà de l’habituellement acceptable pour la CEDEAO.

Amadou Makissa Diallo

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here